Reportage Ceara 2014 // Julie et Patrice

Posté par

sarah, le 8/12/14

Reportage Ceara 2014 // Julie et Patrice

Julie et Patrice nous reviennent tout juste de 2 semaines dans le Ceara (Novembre 2014), au Bresil, après avoir testé les spots de Taiba, de Jericoacoara, de Barra Grande et d’Icarai de Amontada ... 
Comme vous êtes nombreux à partir au Brésil en ce moment, et à chercher des itinéraires et des récits de voyages, on a décidé de retracer leur trip pour vous donner des idées et vous faire partager leur expérience… 
NB : d'ailleurs si vous aussi vous êtes partis en trip récemment, n'hésitez pas à nous contacter pour qu'on partage votre expérience et votre récit de voyage ! 

 

Hello Julie! Alors pour mettre tout le monde dans le bain, est ce que tu peux te présenter rapidement? 

Bonjour, je m’appelle Julie, j’ai 31 ans, j’habite à Toulouse, et je pratique le kite depuis 1 an. Mon home spot est Gruissan, là où j’ai tiré … mes premiers bords. Mais j’ai aussi gouté à Dakhla au Maroc, avec Morgane Ridoret (ndlr : la super gérante de l’école  Dreamkite),  et maintenant à quelques superbes spots du Nordeste du Brésil.
Le kite est une passion de plus pour moi, en plus du théâtre, de mon boulot, …, et de mon chéri kitesurfeur aussi :)



Vous revenez donc tout juste du Brésil. Dans quelles circonstances avez-vous prévu ce trip? 

Je voulais kiter au Brésil, mon chéri aussi. Du coup, avec les bons conseils de kitetrip-planner.com (ndlr : hehe, bien contents que le site vous ait servi), nous sommes partis deux semaines au Nordeste du Brésil avec comme objectif de rider sur les spots à l’ouest de Fortaleza. Le mois de novembre a été LE mois pour cela : du vent tous les jours, du soleil, et une eau à 27°C… happy !

Nous avons ADORE ! Le Bresil est un beau pays, avec des paysages sauvages et des gens gentils, avec de grandes plages magnifiques, aux eaux chaudes et bordées de palmiers. Et surtout de beaux spots pas encore surchargés de Kitesurfeurs ;-)
 

 

Niveau transport, comment avez-vous booké votre voyage? 

Après de longues heures à scruter skyscanner.com, nous avons trouvé des vols Roissy - Sao Paulo - Fortaleza via la compagnie aérienne TAM (ndlr : billets AR à 715€/pers, réservés 3 semaines avant le départ). Facilement, nous avons loué une voiture depuis la France par Rentalcars.com, que je vous déconseille, et nous sommes mis en route à l’aide de notre GPS obsolète.  (ndlr : Rentalcars.com soutraite à Unidas au Brésil, et apparemment il peut y avoir des problèmes au niveau de la communication entre les 2 agences, notamment concernant les assurances sur place. Il faut bien demander des preuves écrites de ce qu'on vous raconte au téléphone). 

BON PLAN : préférez la TAM à la TAP. Pourquoi ?
1/  bagage sportif de 23 kg autorisé sans surtaxe
2/  2 x 23 kgs par personne autorisé sans surtaxe
3/  un personnel serviable, souriant, et efficace.

Sur place, on s'est débrouillé avec la voiture et une appli. Le reste s'est fait avec l'aide des brésiliens (attention, ils ne parlent pas anglais, on ne parle pas portugais, mais avec un peu d'espagnol, de français, un sourire et les mains on peut s'en sortir sans soucis). On peut aussi utiliser les transports en buggys ou en 4x4, vous avez des chauffeurs qui assurent le transfert. 
 

Vous avez donc fait une boucle Taiba / Jeri / Barra Grande / Icarai .. Il va falloir nous parler de tout ça!!  


Commençons par vos 3 premiers jours à Taiba : 


Les + : 
- Du vent 24/24
- Des spots de flat et de vagues pour tous les gouts
- Un village de pécheurs authentique

Les -  
- Calme si on est fêtard
- Il faut savoir supporter le vent fort à longueur de temps
- Penser à avoir fait du change avant pour éviter les taux clairement défavorables


Votre ressenti du village et du spot : 

Le village de Taiba est typique et enchanteur (même s’il faut une voiture ou un buggy, car la Poussada où nous étions (Tramuntana) n’est pas tout près du Village). Il y a un restau dans le centre du village qui donne sur la plage « Créole quelques choses », un excellent souvenir! Nous avons bu l’apéro jusqu’au coucher du soleil, nous avons vu les enfants faire du bodyborad dans les vagues, les pécheurs rentrés … On a fini par manger sur place, c’était délicieux (poisson frais), et notre serveur un monsieur d’un certain âge, tellement chaleureux et accueillant qu’on a envie de lui faire une bise en partant !

Il faut le dire Taiba est un spot de vagues mais il y a aussi une lagune de Flat juste à quelques mètres à pied de la poussada! Un vrai moment de bonheur  (peut-être aussi parce que c’était nos premiers bord au brésil !), surtout qu’il n’y avait pas grand monde!

Les conseils utiles : 

- les downwinds de folie, les secret spots, les vagues cachées etc etc... Par exemple  il y a le downwind depuis la poussada à Taiba jusqu'au secret spot (secret spot = spot côté océan à marée basse environ 15 min en 4*4 via la plage). Uniquement pour ceux qui aiment les vagues et qui n'ont pas peur :)
- le spot flat à quelques dizaines de mètres à la tombée de la nuit ou au lever du soleil lorsque tout le monde est encore endormi. 

Un bon plan hébergement et école?  

Nous avons logé à la Pousada TRAMUNTANA (directement sur la plage, avec un espace pour stocker tous le matériel, parfait pour le kite), où nous y avons rencontré des hôtes espagnols adorables, des kitesurfeurs Autrichiens très sympas (nos amis maintenant). Les petits déjeuners étaient copieux et délicieux : Merci à la Cuisinière que je nommerais Mrs SMILE. 
Les diners dans les restos à quelques pas étaient très bons aussi, dans une ambiance détendue, avec des gens sympas (ambiance Kite), et le tout arrosé de Caipirinhas … J’adore cette limonade :)

Il y a aussi une clinique du Kite pas très loin, n’hésitez pas à demander des infos en cas de problèmes 




 

Ensuite, vous êtes partis en direction de Jericoacoara : 

Les +
- The place to be si on est fêtards et/ou célibataires ;-)
- Un parc de dunes enchanteur
- De beaux spots

Les -  
- Un vent très fort et rafaleux, débutants et petites corpulences s’abstenir
- Le lieu des « touristes »
- Les chocs sur les voitures


Votre ressenti du village et du spot : 

Pris en charge (un peu de force) par les « guides » depuis la route principale, nous avons suivi (avec notre voiture de loc) notre motard à travers les chemins, dunes, …, jusqu’au village. Pour les pilotes, vous aurez l’impression de faire le Paris-Dakar … vous allez adorer. Nous avons de très bons souvenirs à ce sujet.

Arrivés au village, vous passez une nouvelle fois à la caisse pour stationner la voiture le temps de votre séjour (les voitures étant interdites dans le village de rues ensablées). 

Une fois ces épreuves franchies, bienvenue à Jeri, sur un spot de qualité, avec des magasins, des bars, des restos, des boites de nuit. Vous ne pourrez pas vous ennuyer ;-)

Nous avons acheté un trip buggy pour aller aux lagons AZUL et PARAISO. Au-delà des lieux très adaptés à la photo souvenir, vous allez apprécier le parcours au milieu des dunes blanches et comprendrez pourquoi les guides préservent cette nature.  L’ambiance est vraiment au rendez-vous, Les spots sont de qualité entre lagune et océan, cependant le vent étant vraiment fort et rafaleux, ce n’est pas l’endroit où j’ai le plus kité !!!!

Les petits conseils utiles : 

- Lagoa Paraiso à faire! (mais il faut kiter à l’extrémité du lagon pour un vent plus régulier)
- Le change de devises est possible au supermarché au centre du village : à faire absolument (remake du film « le Parrain »)
- Privilégier les pousadas proches de la plage
Boire sa caipi dans le bar à l’extrémité de la plage,  et admirer un magnifique coucher de soleil , en face des surfeurs quasi nocturnes

Un bon plan hébergement? Ecole? Resto?

Un Restaurant au centre du Village à côté de la place principale (je ne me rappelle plus le nom), bordé d’une déco et de Luminaire plus extravagant les uns que les autres …. Vous ne pourrez pas le louper, Et surtout n’oubliez pas de gouter le dessert maison !!!!

Niveau hébergement, on était à Casa Coco verde ... Ce n'est pas tellement un "bon plan". Chambre correcte, petit déjeuner bof,  inflexible sur le paiement et la réservation ... La propriétaire n'est pas très arrangeante et elle exige une virement d'arrhes sur un compte allemand ...





3ème spot de votre périple : Barra Grande

Les + : 
- Paradis
- Flat assez souvent
- Downwind puis upwind faciles
- Le lagon est très joli

Les - :
- Beaucoup de route pour y arriver
- Mal indiqué


Votre ressenti du village et du spot : 

Sortis de Jeri et des arnaques à répétitions, nous avons pris la route pour ce spot réputé comme étant un Paradis. Nous avons eu du mal à le trouver mais ne l’avons jamais regretté. L’effort est très largement récompensé. 
Bien que les hébergements soient nettement plus chers, les prestations suivent pour la plupart. Nous y avons trouvé un très beau spot et des conditions météo plus favorables qu’à Jeri.

Notre mésaventure dans la recherche de pousadas nous a permis d’en dégoter une qui paie pas de mine mais qui est un trésor à consommer sans modération (la Pousada Vento Terral) . Léo, son épouse, et toute sa famille, vont se mettre en 4 pour vous satisfaire : Léo vous proposera de rincer votre matériel, de réserver des taxis chevaux si vous entreprenez le downwind, aura toujours le sourire, et surtout vous confectionnera des petits déjeuners dignes des plus grands hôtels, tout cela à un prix très correct.

Le spot est vraiment Top, les conditions y sont idéales, la baie est protégée et souvent flat à marée basse, on a pied loin, le vent est moins fort et rafaleux, bcp plus agréable qu'à Jeri …..

Le downwind jusqu’à la lagune se fait facilement (la lagune rien à dire à part « Wahoo »),  si vous trouvez le taxi charrette vous rentrerez à l’hôtel de façon humoristique, sinon le upwind se fait aussi. 

La cerise sur le gâteau a été sans doute le couple de Français qui tient un restaurant. Très accueillant comme tout son personnel, vous apprécierez l’atmosphère et les plats. Nous avons quitté Barra Grande avec un pincement au cœur mais savions que nous allions y retourner. C’est un incontournable selon nous.

Les petits conseils utiles : 

- faire le downwind jusqu’à la Lagune et le upwind (très facile)
- attention aux rochers à l’est de la plage qui se dévoilent à marée basse

Un bon plan hébergement, école, resto? 

- La pousada de Leo « Pousada Vento Terral »
- Le resto des Français, au bout de la rue , Ambre et Marc (un couple de kitesurfeurs) se feront un plaisir de vous accueillir au «Bandoleiros»
- Vous pouvez aussi tester le «Mango Rosa» surtout pour son crumble de crabe …. Un délice !

 








Et pour terminer, le fameux spot d'Icarai di Amontada

Les + :
- Très beau spot
- Des restos sympas
- De belles pousadas

Les - :
- Le champ d’éolienne sur le côté : ceux qui n'aiment pas peuvent être choqués
- Attention dans la baie, au milieu le vent n’est pas constant …. C’est pour cela que tous les kiters sont au bout de la baie près des éoliennes le vent rentre mieux. 


Votre ressenti du village et du spot : 

Après Barra Grande, nous sommes devenus exigeants. D’autant que nous approchions de la fin de ce magnifique voyage.  Nous avons flashé sur une pousada à l’est de la plage pour la première nuit (Pousada les Alizés). Elle a été sympa et le barman avait la main lourde sur la cachaça ;-)

Assoiffés de bons plans, nous voulions plus. Après quelques emails échangés avec la Pousada Villa Mango, à 200 mètres de la première, nous avions enfin trouvé notre Paradis. La Pousada est sur le meilleur spot de cette plage, l’école de kite intégrée vous rend la vie facile grâce à ses professeurs, son compresseur d’air, sa pelouse, ses armoires individuelles de stockage de votre matériel, et les arrosages pour le rincer.

Mais c’est le cadre et ses employés qui font la différence. Les prestations sont à la hauteur du prix plus élevé. Dès notre arrivée, nous l’avons compris : accueil personnalisé, boisson rafraîchissante, bungalows luxueux, un personnel extrêmement serviable, la restauration au top, une piscine privative pour chaque 4 bungalows, des spa dans les plus hauts de gamme.

Mais ce n’était pas fini. Villa Mango organisait une soirée dansante le soir de notre arrivée. Le couple de patrons, très adorables, nous ont tous mis dans l’ambiance. Nous avons dansé sur la pelouse attenante à la plage, sous un ciel étoilé, avec une demi-lune découverte, et y avons rencontré des gens géniaux, dont Pedro, sa petite amie, Guillaume, et Sabine.

Pour les connaisseurs, Pedro est un prof de kite international. Je vous invite à naviguer avec lui : vous découvrirez une nouvelle façon de rider, toute une symphonie.

Snif, il fallait partir et rentrer chez soi en France, convaincus d’une chose : la prochaine fois, nous resterons plus longtemps.

Les petits conseils utiles : 

- Faire un downwind avec Pedro, Easy-kite.fr, il vous amènera dans un secret spot, vous passerez par des belles vagues …. Avant de finir sur du Flat ou vous serez seul au monde proche d’une rivière, la mangrove, on se dit mince mais où est passé Indiana Jones 

Un bon plan hébergement ou école? 

- Loger absolument à la Pousada Villa Mango : casser votre tirelire, vous ne le regretterez jamais!
- Pour l’école, optez pour le Mango kite club ou Easy-kite, concurrents et amis
- Pour le resto, ne manquez pas le « je me rappelle plus », demandez à Pedro, auquel la viande grillé et le buffet de crudité sont à volonté.






Whaow, tout avait l'air génial ! Et votre meilleur souvenir dans tout ça? 

Difficile de se prononcer, mais : 
- La Villa Mango avec ses Patrons, Anna et Herkmans
- Ou bien Ambre et Marc du resto Français de Barra Grande

(au-delà des moments fabuleux de glisse que nous avons eu là-bas notamment sur la lagune de Taiba, Barra Grande le Must, et Icarai, c’est avant tout les moments partagés et les personnes que nous avons rencontrés qui nous ont marqués …. C’est pour cela que nous aimons voyager)



Le mot de la fin?  

Nous avons peut être eu beaucoup de chance parce que nos amis nous avaient mis en garde par rapport à  l'insécurité ambiante. Mais nous n'avons jamais été inquiétés. Au contraire, nous avons trouvé une douceur de vivre et une ambiance chaleureuse dans ce pays...  Nous avons été surpris par cette magnifique côte du Nordeste du brésil, et ses plages de rêve pas encore colonisés par le tourisme de masse... On trouve des villages authentiques et de sublimes plages, et en plus avec des spots au top et le vent garanti, ca en fait un trip idéal.. 

 


Un grand merci pour vos retours Julie et Patrice, c'est super riche et ça permettra surement à plus d'un kiter de trouver quelques idées pour son prochain voyage dans le Nordeste :)
C'est chouette de pouvoir retracer son trip sous la forme d'un carnet de voyage, avec plein d'images pour illustrer le tout; donc n'hésitez pas à nous contacter si vous avez envie qu'on vous aide à partager votre trip! 


2 Commentaires

  • posté par Eve le 18-05-2015 19:48

    Bonjour, merci pour ce récit de kite voyage qui donne vraiment envie ! Par contre est il possible d’avoir une fourchette de prix d’une nuit dans les hébergements évoqués, de la location de voiture ?…histoire d’avoir un peu une idée du budget à prévoir.. merci +

  • posté par Dublė Frederic le 08-12-2014 21:42

    Actuelement au Brésil pour 15 jours et actuelement a Gujiru dans mon hamac avec une Caipi a proximité, je vous confirme que Julie et Patrice ont du passés les mêmes merveilleux moments que nous sommes entrain de passer.

  • Laissez un commentaire

    Rafraîchir

    Code de sécurité
    Enregistrer

Zoom sur

Séjour Kite Martinique
0 Avis

Spots à proximité

Le Vauclin - Sejour Kite Martinique

Partagez vos
coups de coeur

Vous revenez d’un trip de kite ? Vous avez des bons plans ? Des destinations de rêve , des coups de cœur hébergements ou conseils avisés ?

Pour laisser vos avis, c’est par ici